le don d'organes: Une cause nationale et européenne en 2009

Publié le par DONDORGANE

LA Grande cause nationale de l’année prochaine sera donc en France celle du “don d’organes, du don de sang, du don de plaquettes et du don de moelle osseuse”. Après la maladie d’Alzheimer en 2008, le Premier ministre a donc décidé de mettre l’accent sur la nécessité de dons solidaires en santé. En France, l’an passé, 227 personnes sont en effet décédées faute de greffon. Mais ce n’est pas tout... « Malgré les efforts et l’engagement de tant de nos concitoyens, les besoins non couverts demeurent préoccupants », observent les services de Matignon. « Car si l’année dernière, 4.666 malades ont pu être greffés, 13.000 sont toujours en attente ».

La situation n’est pas plus brillante en matière de don du sang et de produits sanguins. Selon les estimations de l’Etablissement français du Sang, en effet, il manque chaque jour environ 800 donneurs volontaires pour répondre à la demande.

Concrètement, le label “Grande cause nationale” permettra à des organismes à but non lucratif investis dans des campagnes de sensibilisation d’obtenir le financement de tout ou partie de leurs activités. Notamment en obtenant gratuitement « ou à tarifs préférentiels » la diffusion de messages sur les télévisions et radios publiques.

Compte tenu de l’enjeu que représente le don d’organes et de tissus, la Commission européenne vient d’adopter un Plan d’Action sur 6 ans (2009-2015). Il ambitionne de relever trois défis : « améliorer la qualité et la sécurité des dons d’organes en Europe », « accroître la disponibilité d’organes » et « rendre plus efficaces les systèmes de transplantation ».

Publié dans don d'organes

Commenter cet article